Plan local d’Urbanisme : vous êtes concernés !

La majorité municipale a entamé une procédure de révision du P.L.U., document qui planifie l’évolution de la ville et les règles d’urbanisme sur chaque parcelle. Depuis longtemps nous mettons en avant la nécessité de faire d’Ermont une ville plus dynamique, plus verte et plus attractive, où le cadre de vie est au cœur des préoccupations.

Malheureusement, notre commune est livrée parcelle après parcelle aux promoteurs immobiliers alors que les équipements municipaux saturent, lorsqu’ils ne disparaissent pas tout simplement.

plu ermont-2Le nouveau PLU proposé par la municipalité poursuit dans cette voie. De nombreux secteurs pavillonnaires vont dorénavant accueillir des immeubles, notamment : la rue Anatole France, la rue Raoul Dautry (avec l’ensemble des allées à proximité) ou encore le quartier Gros-Noyer. C’est l’identité de notre commune qui risque d’être mise à mal, alors même que certains de ces quartiers étaient définis comme « cœurs d’îlot à protéger ».

En parallèle de cette nouvelle augmentation démographique programmée, rien n’est véritablement prévu pour accueillir les nouveaux habitants.

La voirie et le stationnement vont poursuivre leur saturation. Le projet d’une nouvelle crèche, dans le programme de M. le Maire lors des dernières élections, a disparu, alors qu’il existe un réel besoin. Les écoles sont de plus en plus surchargées, Jean Jaurès et Victor Hugo en premier lieu. La fermeture du Théâtre de l’Aventure est effective dans un secteur dont la population va pourtant augmenter, et nous proposons toujours que la structure soit conservée pour faire vivre le quartier.

Le PLU devrait également soutenir la diversité et le dynamisme des commerces de proximité dans tous les quartiers. Par ailleurs, il faut rappeler qu’il existe peu d’espaces verts publics à Ermont. L’essentiel de notre environnement vert est constitué d’espaces privés, de jardins pavillonnaires, qu’il faut donc préserver.

En résumé, la majorité municipalité entend continuer à construire des immeubles à Ermont sans la moindre anticipation des besoins des habitants.
C’est pourquoi nous vous invitons à participer nombreux à l’enquête publique en Mairie d’Ermont où vous pourrez faire part de vos réserves ainsi que de vos suggestions. La révision du PLU est un moment rare où le dialogue doit s’établir en plaçant les citoyens au cœur de la procédure.

Le dialogue, notre ville en manque sérieusement. Dans le quartier Ermont-Eaubonne, M. le Maire persiste à refuser l’ouverture de l’entrée Nord de la gare, qui deviendra un parking à vélo.

ermont eaubonne zacLe quartier de la gare Ermont-Eaubonne illustre la politique de densification menée par la municipalité, avec peu d’écoute des citoyens, peu d’équipements et de services publics alors que la démographie progresse fortement.

Lorsque le nouveau quartier Ermont-Eaubonne a été dessiné, nous avions appelé la municipalité à anticiper les besoins des habitants, à prendre en compte les évolutions, bref à penser la ville et la vie en commun. Cela n’a pas été fait. Il en résulte une saturation complète de la circulation et du stationnement, un quartier bruyant et dont la circulation à pied ou en vélo est difficile voire dangereuse. Dans le PLU, il est même question de détruire les pavillons de la rue Raoul Dautry pour pouvoir la mettre en double sens et lutter contre la saturation routière… Autant dire qu’aucune anticipation n’avait été faite.

IMG_7394La municipalité doit tirer des enseignements de cet aménagement, sans quoi ces éléments néfastes vont se reproduire dans toute la ville !

Nous avons voté contre le projet de PLU en Conseil. Nous ferons évidemment des propositions concrètes dans le cadre de l’enquête publique et nous vous invitons à y participer nombreux !

Pour aller plus loin : lire notre intervention en Conseil municipal

Nous vous proposons de consulter en cliquant sur l’image ci-dessous notre tract complet sur le PLU d’Ermont :

sans-titre-1

One thought on “Plan local d’Urbanisme : vous êtes concernés !

  • 8 octobre 2016 at 14:22
    Permalink

    C’est vrai que les écoles sont surchargées et la densification de la commune avec la construction ces dernières années de plusieurs centaines de logements a et va aggraver encore la situation.
    A la maternelle Pasteur (quartier Cernay) les 5 classes ont depuis des années 29 ou 30 élèves par classe… En parallèle le nombre d’ATSEM a diminué…
    Sans compter les travaux de rénovation dans les écoles, qui se font au compte goutte, sans réelle planification…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *