Pour l’ouverture Nord de la Gare Ermont-Eaubonne

Le 16 décembre 2015, nous avons interpellé la municipalité sur son refus d’ouvrir l’entrée par le parvis nord de la Gare Ermont-Eaubonne. Nicolas Tcheng, conseiller municipal a posé une question orale à M. le Maire d’Ermont. (voir le texte de l’intervention ci-dessous) et plus largement sur l’aménagement du quartier. Malgré les demandes des riverains et des commerçants, la Mairie s’obstine à refuser l’ouverture de cette entrée.

Monsieur le Maire,

Dans un article du Parisien daté du 8 décembre, vous vous opposez à l’ouverture de l’entrée Nord de la Gare Ermont-Eaubonne, craignant qu’elle puisse générer « des squats et des trafics » pour reprendre votre expression. Expression que nous connaissons bien puisqu’elle a déjà servi pour justifier :
– Le grillage de tous les parcs publics
– La vente du square Forger-Doudemont
– Ou encore la fermeture des toilettes publiques.

L’entrée de la gare par le parvis Nord est essentielle, elle est prévue depuis les plans d’origine de la ZAC. Elle doit structurer le quartier et renforcer les commerces situés près de l’esplanade Nelson Mandela. Ajoutons enfin que cette entrée est importante pour l’accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite.

Votre opposition actuelle à l’entrée Nord est d’autant plus difficile à comprendre, Monsieur le Maire, que vous êtes le principal architecte de ce quartier. Vous avez défendu cette entrée lorsque vous étiez Président de Val & Forêt et elle a été validée par l’ensemble des élus. La preuve en est le passage sous l’immeuble GMF qui ne se trouve pas là par hasard. Il avait même été discuté avec la SNCF à l’époque l’idée d’une grille pour fermer l’accès la nuit venue, réglant la plupart des questions de sécurité.

Rappelons qu’une entrée de la gare existe déjà rue des Callais, sans que l’endroit soit particulièrement dangereux et que le contournement obligé sous le pont n’est ni rassurant ni agréable. A l’heure où la ville révise son PLU, il faut pouvoir étudier l’aménagement de la ville en privilégiant la démocratie de proximité et l’écoute des habitants qui à Ermont comme à Eaubonne demandent l’ouverture de l’entrée par le parvis nord.

ermont eaubonne zacM. Dublineau, Maire LR d’Eaubonne a déclaré : « on ne peut pas ne pas écouter les riverains. Il faut faire preuve de pragmatisme, l’ouverture doit être envisagée ». Nous soutenons particulièrement les propositions de Mme Beaulande, conseillère municipale d’Eaubonne, pour une ouverture raisonnée et aménagée, avec un garage à vélos.

Nous avions déjà pointé plusieurs difficultés dans le quartier de la ZAC Ermont-Eaubonne : la circulation très importante, la voirie dégradée, les cheminements des piétons ou des vélos, le manque d’espaces verts et d’animations. Nous y ajoutons une interrogation sur l’îlot de bureaux non construit face à la boulangerie qui laisse un pignon d’immeuble à nu et donne un sentiment d’inachevé à cette partie du quartier.

Pour ce qui est de l’entrée de la gare nous vous demandons de revenir sur votre position et de permettre son ouverture en cohérence avec le projet urbain de l’opération et dans l’intérêt de tous.

Alain FABRE, Nicolas TCHENG, Raymond BOYER, Thierry QUINETTE
Conseillers municipaux d’Ermont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *